Rechercher

À quoi servent les émotions ?



Retrouve l'épisode de podcast juste ici




Les émotions sont souvent diabolisées car elles peuvent être très désagréables. Elles sont cependant de vrais alliés qui te permettent d'identifier ce que tu dois changer pour te sentir mieux. Elles te permettent de te connecter à tes besoins, à tes valeurs, à tes pensées... et d'apporter les ajustements nécessaires à ton mieux-être. Elles sont finalement un peu comme une boussole qui t'indique dans quelle direction aller pour te sentir mieux.


Acceuille les à bras ouverts, apprend à les écouter et à les utiliser à ton avantage :)


Je mets un point d'honneur à travailler sur la gestion des émotions dans mon accompagnement sur l'alimentation émotionnelle/compulsive parce que je sais que pour beaucoup d'entre vous, une mauvaise gestion des émotions est souvent à l'origine de crises de compulsions.


Pour en savoir plus, je t'invite à découvrir mon accompagnement :




Qu'est-ce qu'une émotion ?


C'est de l'énergie en mouvement, une réaction soudaine de l'organisme sur plusieurs niveaux : psychologique, physhiologique et comportemental. Elles sont le reflet de ce qui se passe à l'intérieur de toi. Une émotion est généralement une pensée qui a été amplifiée par toute l’énergie que tu as mise dedans. Un cercle vicieux se crée et les pensées négatives qui ont généré ton émotion désagréable vont créer davantage de pensées négatives.


Mais alors à quoi servent-elle ?


Les émotions sont des indicateurs formidables


Elles sont avant tout des indicateurs très performants de tout ce qu'il se passe en toi.


Si tu ne peux pas toujours faire confiance à ton cerveau qui est souvent biaisé par ton égo et donc tes peurs, tu peux faire confiance à tes émotions et à tes ressentis. Vérifier comment tu te sens à un moment T te permettra d'identifier ce que tu dois savoir sur :

  • tes pensées : lorsque tu as des pensées négatives, tu ressentiras autmatiquement des émotions désagréables. L'inverse est aussi vrai, sers-en toi a bon escient :) !

  • ton égo : il est régit par tes peurs. Lorsque tu ressens de la peur, tu sais que c'est ton égo qui est entrain de prendre le dessus et non ton toi véritable.

  • tes valeurs : lorsque tu enfrain une ou plusieurs de tes valeurs ou qu'elles sont enfreintes par quelqu'un d'autre, tu ressens généralement de la colère.

  • tes besoins : si tu ne respectes pas tes besoins ou pas suffisament, tu pourras ressentir de la frustration et/ou de la tristesse.

Chaque émotion a pour rôle de t'indiquer quelque chose qui va ou qui ne va pas dans tes pensées, ton interprétation ou tes comportements.


Voyons donc ensemble les 6 émotions primaires :


  1. La peur : c'est l’émotion la plus primitive à l’origine de la plupart de tes comportements. L’être humain fait tout pour éviter que ses peurs se réalisent. C’est une émotion d’anticipation puisqu’elle t’informe d’un potentiel danger à venir. Mais attention, beaucoup de tes peurs sont infondées et déforment la réalité !

  2. La tristesse : elle est liée à une perte, un désir insatisfait, une attente non atteinte, un sentiment d’impuissance. Attention, ta tristesse peut en réalité être créée par tes attentes vis-à-vis de ce que tu penses que devrait être ta vie ou de comment les autres devraient se comporter avec toi.

  3. La colère : elle survient quand une de tes croyances ou tes valeurs ont été enfreintes. C’est une réaction de frustration suite à un sentiment d’injustice ou un obstacle à surmonter. C’est la volonté de ton égo de se défendre et de répondre à une peur.

  4. La surprise : elle provient d’un événement inattendu, généralement soudain. C’est une émotion qui te fait sortir de ta zone de confort et de ta routine.

  5. Le dégoût : c'est une réaction de rejet face à une personne, un aliment ou un objet perçu comme une menace pour ton intégrité physique ou morale.

  6. La joie : c'est ta motivation vitale, celle qui te donne l'envie de vivre et d’avancer. Elle est liée à la satisfaction de l’un de tes désirs et/ou la réalisation de l’un de tes projets.


Chaque émotion a également sont lot de "sous-émotions". Voici un tableau récapitulatif :



Tes émotions sont là pour t’envoyer un message, te faire prendre conscience d’une situation que tu dois changer. Tu ne les vois pas mais en apprenant à les écouter et à les interpréter tu comprends vite qu’elles jouent toutes un rôle important pour te guider. Elle peuvent être un moteur puissant pour te donner de l’énergie mais elles peuvent également être un frein à ton développement et ton épanouissement.


Que se passe-t-il lorsqu’une émotion reste bloquée ?


On a donc établi que les émotions étaient de l’énergie en mouvement. Tu dois donc leur laisser la possibilité et la capacité de se déplacer et de circuler. Lorsque tu n’acceptes pas une émotion et qu’elle reste bloquée, c’est en fait ton énergie qui se bloque et ne peut plus circuler. Ce blocage peut créer de nombreux maux qu’ils soient d’ordre physique, mental et/ou émotionnel.


Pour t’aider à visualiser ce blocage, tu peux imaginer un barrage qui retient l’eau de s’écouler. S'il y a un trop plein d’eau d’un côté et que le barrage ne peut se lever pour la laisser couler, elle risque de déborder à la prochaine grosse pluie.


Il se passe la même chose pour tes émotions. Si tu les laisses s’accumuler sans les accepter et les laisser passer, elles vont finir par créer un blocage énergétique en toi qui sera de plus en plus difficile à libérer. Il est fort probable qu'il arrivera un moment où tu ne seras plus en capacité de les encaisser et elles vont déborder ! Dans le cadre d'une alimentation émotionnelle et/ou compulsive, ce débordement peut prendre la forme de crises. Afin de pouvoir gérer tes émotions, il est donc essentiel dans un premier temps de pouvoir les identifier sans t’y attacher puis de les laisser passer.


Comment sont formées les émotions ?


Afin que ce soit percutant, j'utilise souvent la formule suivante :


interprétation + identification + répétition


  1. Interprétation : lorsqu'une ou plusieurs pensées te traverses, tu vas avoir tendance à les interpréter plutôt que de les observer. Tes émotions désagréables sont le résultat de ton interprétation d’un événement. C’est une des raisons pour lesquelles 2 personnes différentes ne réagissent pas forcément de la même façon à la même situation. Leur interprétation peut varier étant donné que celle-ci est très subjective. La manière dont tu interprètes une situation dépend essentiellement de tes attentes et de tes croyances.

  2. Identification : une fois l’émotion formée suite à l’interprétation de ta pensée, celle-ci à besoin que tu t’y identifies pour pouvoir "survivre". Ton égo a besoin de s'identifier à une pensée pour ne pas briser son identité. Si tu penses être défini par les émotions que tu ressens et qu’elles font partie de ton histoire, tu ne pourras pas les laisser passer. Plus tu mets de l’énergie dans une émotion, plus tu t’y identifies, plus elle sera persistante.

  3. Répétition : sur le long terme, si tu interprètes et t’identifies aux mêmes émotions de la même façon, tu vas créer une connexion dans ton cerveau qui va devenir une habitude, un raccourci. Celui-ci va donc se conditionner de manière à ressentir les mêmes émotions en boucle.


De manière générale, on tendance à s’identifier à nos émotions. Ceci est notamment du au fait que nous ayons des difficultés à détacher notre corps mental notre conscience conscience.


T’identifier à tes émotions c’est penser qu’elles te définissent. Par exemple dire “je suis triste” à la place de “je me sens triste”. C’est un mécanisme dont tu as surement pris l’habitude mais le pouvoir des mots est très important et la première étape pour gérer tes émotions est de ne pas t’y identifier. Le fait de t'identifier à tes émotions et à tes pensées t’amènes à les interpréter. C’est ce phénomène qui crée ta souffrance et non pas les émotions en elles-mêmes.


Comment les émotions impactent ton quotidien ?


Tes émotions jouent le rôle de vitre sur ta vie. C’est comme des lunettes que tu enfiles et qui teintent ta vie de blanc ou de noir. Lorsque tu ressens des émotions agréables, tout va te sembler plus joyeux. À l’inverse, quand tu ressens des émotions désagréables, tout aura tendance à t’irriter. Tu as sans doute d’ailleurs dû remarquer que tu ne réagis pas toujours de la même façon à une même situation en fonction du jour et de ton humeur.


En fonction des émotions que tu ressens, ta vision de la vie et de ton environnement change. Pourtant, ton environnement n’a peut-être pas changé du tout.


Étant donné que tes émotions vont impacter TOUT ce que tu fais et TOUT ce que tu vis, il est essentiel d’apprendre à les identifier et à les laisser passer pour faire davantage de place aux émotions agréables et diminuer autant que possible les émotions désagréables.


Le mot de la fin


Tu l'auras donc compris identifier, ressentir et accepter tes émotions, agréables comme désagréables, est essentiel. J'espère que cet article t'aura donné une autre perspective et que tu acceuilleras tes émotions avec davantage de bienveillance plutôt que des le enfouir, de les cacher ou de les juger.


Elles sont ton guide dans ton épanouissement, remercie les d'être la pour t'indiquer la voie !


Si tu as besoin d'être accompagnée dans la gestion de tes émotions, réserve ton appel de découverte pour en discuter avec moi :



20 vues0 commentaire